Une foi qui agit (1) principes bibliques

L’action du Saint Esprit vient bouleverser notre manière d’envisager notre vie (nous en avons parlé récemment). Il apporte un véritable retournement, une metanoia, une conversion. On n’est pas toujours sûr de bien percevoir son œuvre parce qu’elle ne correspond justement pas à notre manière classique de gérer notre vie, mais, c’est sûr,  il œuvre.

La marque première de son œuvre ? C’est la foi. Oh pas une vague croyance mais un effet bien plus profond, une confiance, un peu comme si une brèche s’ouvrait dans notre trajectoire, de nouvelles perspectives qui changent et transforment notre façon de voir mais surtout notre façon d’agir.
On ressent peut-être plus la foi agir dans la difficulté, ce sentiment d’être sauvé ; mais la foi marque bien plus largement toute notre existence. Elle fait son effet. Elle agit.

Qu’est-ce que la foi ?… On a peut-être du mal à l’identifier. Très souvent, c’est une notion flou, et c’est bien dommage parce qu’elle est le socle de tout ce qui nous concerne dans l’évangile. Je ne parle pas ici d’une forme exotique de foi, mais bien de celle dont parle la Bible, souvent méconnue, qui est déjà à l’oeuvre dans votre cœur.
Pour aujourd’hui, je vous propose de nous arrêter sur quelques éléments que la Bible révèle à son sujet.

Jésus leur répondit: « En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé du pain et que vous avez été rassasiés. Travaillez, non pour la nourriture périssable, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, celle que le Fils de l’homme vous donnera, car c’est lui que le Père, Dieu lui-même, a marqué de son empreinte. » Ils lui dirent: « Que devons-nous faire pour accomplir les œuvres de Dieu? » Jésus leur répondit: « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. »Jean 6.26-29

La foi est l’œuvre de Dieu

La foi n’est pas quelque chose que tu fais pour changer le cœur de Dieu.
La foi est quelque chose que Dieu fait pour changer ton cœur.

En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.
Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter.Éphésiens 2.8-9

La foi est le moyen utilisé par Dieu pour t’interpeller sur ce qu’il est et qu’il a fait.
La foi t’ouvre les yeux pour te permettre de constater ce qu’il a déjà accompli.
La foi ne crée pas le salut. La foi perçoit et met en valeur ce que Dieu a accompli pour toi bien avant que tu ne t’en saisisses.Oui, la foi c’est Dieu qui te permet de te saisir de ce qu’il a accompli pour toi.

La foi ne se contente pas de tout de savoir des histoires de la Bible et des grands principes théologiques. Au moyen de la foi, ces éléments doivent maintenant prendre vie là ou l’Esprit te touche au travers d’elles, là où ils bouscule ta perspective, là où ces paroles créent du mouvement dans ton cœur, là où elles t’émeuvent (they move you). C’est le salut qui entre dans ta vie.
L’œuvre de Dieu, l’œuvre de son Esprit c’est de faire jaillir la foi pour que son œuvre de salut se manifeste et s’accomplisse dans ta vie.

Donc la foi, c’est l’Esprit Saint de Dieu qui travaille en toi (voir Pentecôte – de Son incarnation à notre incarnationet que tu te mets à y participer.
Alors, au début, participer parait toujours plus confortable dans les zones balisées par nos pratiques religieuses (la vie d’église, les réflexions autour de la Bible). Mais au delà, c’est toute ta vie qui finit par être le lieu où Dieu agit et où il vient t’impliquer. La foi c’est de se découvrir aspiré dans une grande aventure avec Dieu, à plein temps!

Je lui demande que ta participation à la foi soit efficace et fasse reconnaître tout le bien que nous accomplissons pour la cause de Jésus-Christ.
(NBS) Que ta participation à la foi soit agissante par la connaissance de tout ce qui est bon en nous, pour le Christ!Philémon 1.6

Il en va de même pour la foi: si elle ne produit pas d’œuvres, elle est morte en elle-même.
Mais quelqu’un dira: « Toi, tu as la foi, et moi, j’ai les œuvres. » Montre-moi ta foi sans les œuvres, et moi, c’est par mes œuvres que je te montrerai ma foi.Jacques 2.17-18

La foi est une action

On peut exprimer l’objet de sa foi en faisant référence à tel ou tel verset biblique ou tel ou tel point théologique, mais son contenu n’est pas une pensée magique. Par nature, c’est plus en rapport avec l’attitude, le mouvement. C’est la raison pour laquelle on parle de conversion ou de changement radical. La foi travaille dans le cœur. Et c’est justement l’action qui la découvre et la transmet.

On vient de le souligner : la foi est l’endroit où Dieu t’implique dans son œuvre, l’endroit où tu réalises (accomplit) cette bonne nouvelle : être à l’image du Christ.
Christ n’était pas une statue de cire, mais un humain de chair d’os et d’Esprit. Il bougeait, il avançait, il était en relation avec le Père et avec ceux qui l’entouraient, il réagissait, il s’exposait, il souffrait, il se réjouissait… il vivait!

En effet, de même que le corps sans esprit est mort, de même la foi sans les œuvres est morte.Jacques 2.26
Peut-être que l’analogie de Jacques n’est pas si fortuite…


Or la foi, c’est la ferme assurance des choses qu’on espère, la démonstration de celles qu’on ne voit pas.Hébreux 11.1
La foi irradie et provoque une réaction en chaîne
  • Dans ma propre vie d’abord : une ferme assurance

Le terme traduit par assurance renvoie à réalité, ce qui est vraiment réel … d’ailleurs une autre traduction dit :
« la foi, c’est la réalité de ce qu’on espère, l’attestation de choses qu’on ne voit pas » (NBS)
Elle agit en interne. J’apprends à construire avec ses effets. Ses effets ont des conséquences dans ma vie de tous les jours. Tout ce dont l’Esprit vient témoigner change progressivement, mais radicalement, la manière d’affronter les difficultés et les joies de la vie.
Exemples : la confiance d’être enfant de Dieu bouscule la manière dont je cherche à me justifier de mes échecs et de mes frustrations.
La confiance de l’espérance de la résurrection bouscule la manière dont j’apprécie mon présent et la course de ma vie…

  • Autour de moi : démonstration

Comment ce que je vis à l’intérieur se voit à l’extérieur ?
C’est l’effet Bifidus : ce qu’il fait à l’intérieur se voit à l’extérieur…
Jacques le souligne au travers des exemples qui entourent des textes cités au dessus ( 14-16, 21-25)

Mais au fond, pourquoi tant d’insistance à mettre en avant sa foi? Simplement parce que c’est ce qu’elle fait : elle bouleverse notre manière d’être dans ce monde. Paul dit même: 

Ainsi, désormais, nous ne percevons plus personne de manière humaine; et si nous avons connu Christ de manière purement humaine, maintenant nous ne le connaissons plus ainsi. Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. 2 Corinthiens 5.16-17

N’y voyons pas un ordre malsain de se mettre en scène mais plutôt la conséquence d’une oeuvre divine qu’on ne saisit pas toujours très bien. Sachons simplement que, si je connais la grâce, si elle agit en moi, alors elle aura irrémédiablement un impact sur la manière dont je vais vivre avec les autres.

Alors, témoigner de sa foi peut paraître une entreprise périlleuse pour le chrétien. Il y a souvent deux travers qui nous embrouille sur le contenu de ce témoignage :
Défaut de perception sur là où Dieu en est : Notre foi est bel et bien là et elle est plus percutante qu’on ne l’imagine (on s’en aperçoit après coup). Nous avons simplement besoin d’ajuster notre lorgnette spirituelle sur la nature de ce que Dieu est en train d’opérer en et au travers de nous.
Défaut de perception sur là où la personne (moi ou un autre) en est : on se pensait plus en forme, plus fort, mais la foi est obligée d’aller chercher plus profondément et déverrouiller des pans de notre cœur que nous peinons à ouvrir à Dieu, repentance-en-cours….
Du coup les effets sont moins visuels. Et cela prend du temps!

Sachez que, dans tous les cas, la transformation de la foi est radicale et produit son effet !

A suivre…

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire