Apprends-nous à prier

Arrêt sur ce verset :
 Jésus priait un jour dans un certain endroit. Quand il eut fini, un de ses disciples lui dit: Seigneur, enseigne-nous à prier. 

Jésus priait

Jésus, pleinement Dieu, pleinement homme prie. Cette attitude en elle-même est un enseignement. Il y a deux réflexions qu’on entend régulièrement :

        a – « Jésus est Dieu, lui n’a pas besoin de prier pour connaître la volonté de son Père : il sait tout … »

        b – « Jésus prie, parce que toutes façons il est sûr que son Père l’écoute et lui répond … »

La réalité de la vie de Jésus est là : Jésus priait.

Les Evangiles parlent des 40 jours de jeûnes que Jésus a passés dans le désert, immédiatement après avoir été baptisé par Jean-Baptiste. Ces textes ne mentionnent pas explicitement le fait que Jésus a prié, mais le jeûne est toujours un moment de prière et de recherche de la présence de Dieu. Avant d’entrer dans son ministère, Jésus a donc pris beaucoup de temps pour dialoguer avec son Père et pour se préparer à accomplir jusqu’au bout la mission qui lui avait été confiée.

Dans le premier chapitre de l’Evangile de Marc et alors que Jésus en est au début de son ministère, nous lisons :

Vers le matin, alors qu’il faisait encore très sombre, Jésus se leva et sortit pour aller dans un endroit désert où il pria. 
Marc 1.35

De façon générale, Jésus préférait s’isoler pour prier, il se retirait :

sur les collines ou sur les montagnes … à l’écart 
Matt 14.23, Marc 6.46, Luc 6.12

Ce désir de prier dans l’isolement Jésus en fait un enseignement :

Toi, quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra ouvertement. 
Matthieu 6.6

Les moments de tête à tête, vécus dans la solitude avec Dieu le Père, étaient une nécessité pour Jésus … ils sont indispensables pour la vie du disciple de Jésus-Christ. Si la foi se nourrit de la Parole de Dieu, elle plonge aussi ses racines dans ces moments d’intimités avec Dieu notre Père et c’est ainsi qu’elle se fortifie, qu’elle se vivifie.

C’est aussi face à différentes circonstances ou moments que Jésus priait :

  • C’est ainsi que nous voyons Jésus prier pour les malades, pour les enfants, nous le voyons prier avant de multiplier les pains et les poissons pour nourrir la foule (Marc 6.41 – Marc 8.7).
  • Jésus prie devant le tombeau de Lazare.
    Père, je te remercie de ce que tu m’as écouté. Pour ma part, je savais que tu m’écoutes toujours, mais j’ai parlé à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé. 
    Jean 11.41-21

    Après quoi, Jésus ressuscite Lazare, annonçant ainsi sa propre résurrection, affirmant qu’il est bien le Dieu de la résurrection et de la vie.
  • Lors du repas de la Pâque avec ses disciples, avant de faire circuler le pain et le vin parmi ses disciples, Jésus a prié. Et durant les derniers instants d’intimités avec ses disciples, alors qu’il est sur le point d’être arrêté, Jésus prie pour eux d’abord :
    «su_quote] C’est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m’as donnés, parce qu’ils sont à toi … Père saint, garde-les en ton nom, ce nom que tu m’as donné, afin qu’ils soient un comme nous. [/su_quote]Jean 17.9-11

Mais dans cette prière (Jean 17), Jésus prie également pour tous les croyants du monde et de tous les temps :

Je ne prie pas pour eux seulement, mais encore pour ceux qui croiront en moi à travers leur parole, afin que tous soient un comme toi, Père, tu es en moi et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous pour que le monde croie que tu m’as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée afin qu’ils soient un comme nous sommes un …
Jean 17

  • Après ce long moment passé avec ses disciples, sachant que son arrestation et son supplice étaient imminents, dans le jardin des oliviers, Jésus a encore prié :
    Mon Père, si cela est possible, que cette coupe s’éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.
    Matthieu 26.39
     
  • Sur la croix enfin, à l’heure de la mort, Jésus prie une dernière fois
    Mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ?
    Père Pardonne leur parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font.
    Père je remets mon Esprit entre tes mains.

La prière a été une constante tout au long du ministère de Jésus … pour le Christ, la prière, c’est un état de vie : une respiration permanente. Aujourd’hui encore, Jésus prie en particulier pour son Eglise, pour l’ensemble des croyants … il est l’avocat auprès du Père et c’est aussi en son nom que nous adressons nos prières à Dieu, parce qu’il a fait cette promesse :

tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.
Jean 16.23

Jésus priait … Quand il eut fini, un de ses disciples lui dit: Seigneur, enseigne-nous à prier.
 (v1)

Les disciples ne savaient-ils donc pas prier ? Ne participaient-ils pas à la prière dans les Synagogues ? N’allaient-ils donc jamais au Temple de Jérusalem pour prier avec le peuple d’Israël ? Ignoraient-ils qu’eux aussi pouvaient s’adresser directement à Dieu ?

Certes, aucun des disciples de Jésus ne faisait partie des responsables religieux du peuple d’Israël, mais j’ai tendance à penser que si Jésus a choisi ces 12 hommes pour être ses disciples, c’est parce que c’étaient des hommes de foi qui craignaient Dieu, qui respectaient sa Parole (// les écrits de l’Ancien Testament).

Les disciples n’étaient pas des hommes enfermés dans le système religieux et sclérosé du peuple d’Israël.

Les Evangiles ne parlent pas explicitement de ces choses, mais il suffit « d’écouter » les conversations de Jésus avec ses disciples pour se rendre compte de ces choses. Ces hommes aimaient profondément le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, le Dieu de Moïse qui avait délivré et conduit son peuple.

Mais leur question révèle qu’ils avaient un problème avec la prière. Ils connaissaient les prières liturgiques du culte, mais comment peut-on aborder personnellement Dieu ? Comment parler directement avec Lui, sans risque de l’offenser ? Comment prier en étant entendu de Dieu ? Comment recevoir de Dieu la réponse à nos prières ?

C’est le sens de la question qu’ils posent à Jésus : « Seigneur, enseigne-nous à prier ? » Pour eux, pas de doute, c’est dans ces face à face avec Dieu et dans cette communion que Jésus puise la sagesse et la profondeur de son enseignement, ainsi que sa puissance : eux les disciples voulaient imiter leur maître. « Seigneur, enseigne-nous à prier. »

  • Qu’en est-il de votre vie de prière ? Qu’en est-il de votre communion, de votre dialogue personnel avec Dieu ?

Si demain quelqu’un vient vous demander de lui apprendre à prier : que lui direz-vous ? Il serait bon que vous puissiez dire avec l’apôtre Paul :

imite-moi, comme moi-même je suis un imitateur de Jésus-Christ.
1 Cor 11.1

Les prières de Jésus sont exemplaires :

40 jours dans le silence du désert … la prière est silence et méditation, elle est aussi attente de la Parole de Dieu. Quand Satan vient pour tenter le Seigneur, cette parole jaillit avec force et c’est elle qui fait reculer le tentateur :

Retire-toi, Satan! En effet, il est écrit: C’est le Seigneur, ton Dieu, que tu adoreras et c’est lui seul que tu serviras.
Matt 4.10

Quand Jésus s’éloigne de ses disciples pour prier, la prière devient personnelle, moment d’intimité où rien n’est caché au Père qui de toute façon sait toutes choses y compris de ce qui est caché, enfoui en chacun de nous.

Dans le jardin de Gethsémané, Jésus s’est mis à l’écart pour prier, il n’a rien caché de sa souffrance et de ses angoisses face au supplice et à la mort qui lui faisait face. Mais plus encore, il savait qu’il allait être coupé de cet amour parfait qui l’unissait à son Père et tout en lui rejetait cette rupture :

Mon Père, si cela est possible, que cette coupe s’éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.
Matthieu 26.39

Quand Jésus prie pour les malades, pour les enfants et pour les femmes et les hommes qui croisent sa route, sa prière devient intercession, élévation de ces être aimés, pour que Dieu le Père étende sa grâce sur chacun personnellement.

Quand Jésus prie pour nourrir une foule avec seulement 5 pains et 2 poissons, sa prière est expression de la foi, qui voit que ce qui est impossible aux hommes l’est pour Dieu, mais elle aussi prière de louange, car Jésus que le miracle va intervenir et avant même que le miracle arrive, Jésus remercie son Père (Marc 6.41)

A l’heure de la mort, alors qu’il est cloué sur la croix, la prière de Jésus n’est plus qu’un cri de souffrance et de détresse :

Mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ?

Mais sa prière se tourne encore vers Dieu pour appeler son pardon sur ses bourreaux :

Père Pardonne leur parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font.
Enfin, la prière de Jésus est abandon entre les mains de son Père :
Père je remets mon Esprit entre tes mains.
(Matt 27)

« Le Notre Père », cette prière nous invite à tourner les regards vers le Père tout puissant dont la demeure est au ciel. Il est le Souverain-maitre et son nom même est saint. C’est le Seigneur qui doit être au centre de ma prière et non moi.

Ce n’est qu’alors que notre prière se fait demande pour présenter à Dieu nos besoins personnels, à commencer pour avoir le nécessaire pour vivre … et la prière peut alors aller jusqu’à la demande du pardon dont nous avons besoin, à cause de nos péchés. Mais notre prière est aussi faite d’un engagement à l’obéissance :

Pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à toute personne qui nous offense.
(v4)

Notre prière est encore appel à l’aide, parce que nous restons des êtres faibles face à la tentation. Et si on se réfère à la fin de la prière que nous avons dans l’Evangile de Matthieu, notre prière peut enfin se tourner à nouveau vers le Dieu tout-puissant pour lui dire notre louange et notre adoration.

Toutes les prières de Jésus sont exaucées : beaucoup l’ont été directement (si on peut dire) au cours de son ministère.

Mais quand Jésus nous présente ainsi à Dieu :

Je te demande qu’ils soient tous un …

C’est bien pour son Eglise, pour nous ses disciples aujourd’hui que Jésus prie … qui serions-nous pour vouloir aller contre la volonté de notre Seigneur ?

  • L’unité dans l’Eglise de Jésus-Christ n’est pas une lubie ou un fantasme.
  • L’unité dans chaque église doit être l’objet de tous nos efforts, c’est même le principal témoignage que nous pouvons poser devant les yeux du monde :
    à cela que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples: si vous avez de l’amour les uns pour les autres.
    Jean 13.35

Toutes les prières de Jésus sont exaucées, toutes l’ont été et toutes le seront … et en fait elles le sont déjà.

  • « Mais pourquoi Seigneur tes prières sont-elles exaucées, alors que j’ai souvent l’impression que les miennes ne le sont pas ? » « Pourquoi ne réponds-tu pas toujours ou pas toujours comme je l’aurai souhaité, alors que tu as dit :
    tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.
    Jean 16.23

La réponse à ces questions, que nous nous posons à divers moments de notre existence est complexe nous y reviendrons prochainement.

Après ce rapide survol des prières de Jésus encore deux versets laissés à la méditation de chacun :

Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé et d’accomplir son œuvre.
Jean 4.34
c’est une parole de Jésus à ses disciples.

Et comme un miroir à cette parole, Jacques dit :

Quand vous demandez, vous ne recevez pas parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions.
Jacques 4.3

« Jésus priait … Seigneur, enseignes–nous à prier. » Ce pourrait aussi être notre prière.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire